Les Agents Littéraires
  • « Temps fixe », de David G.F. Kapell
  • « Le mouroir aux alouettes », de Virginie Lauby
  • « Ad Unum », de Didier Fossey
  • Les Editions Vérone vraie alternative aux maisons d’éditions traditionnelles

Critiques

Les Editions Vérone vraie alternative aux maisons d’éditions traditionnelles

30 août 2015 by Alexandre in Critiques
La critique est (définitivement de plus en plus) aisée, mais l’art (n’en) est (toujours pas moins) difficile !
Il est tellement plus simple de déverser son fiel, à cause d’un désaccord, d’une incompréhension ou, plus gravement, par malveillance et concurrence déloyale !

Logo éditions vérone

Ah le Net, ses richesses et ses bas-fonds !

La communication digitale ou numérique, instantanée, sans risques (ou si peu), sans honte et surtout sans courage !
La communication qui n’engage en rien, secrète, cachée, camouflée, fruit de la nervosité exacerbée de quelques ‘guerilleros d’opérette’ bien confortablement installés dans leur fauteuil derrière leur fenêtre étriquée sur un monde, le leur, sans plus aucune loi ni bienveillance, un monde fait de pensées et expressions primaires sans plus de raison ni d’éthique ou de morale !
Un monde où taper sur l’autre s’avère bien plus aisé que de solliciter l’échange réel.

Pourquoi cette logorrhée ?

Tout simplement parce que je suis outrée par ce que j’ai pu lire de-ci ou de-là, toujours de la part des mêmes personnes (de là à dire qu’il pourrait s’agir d’avis nauséabonds et déloyaux de concurrents en mal de pertinence communicationnelle et surtout malveillants il n’y a qu’un pas !), au sujet de la société d’éditions à qui je dois d’avoir pu publier mon premier livre sans qu’à aucun moment les personnes des Editions Vérone (puisqu’il s’agit de cette société) ne se transforment en Bernard Madoff ou autre Cahuzac de l’édition comme ces avis le laissent entendre !

Editeur c’est un métier et non un sport de combat !

Parfois les auteurs plaisent et signent, parfois ils ne plaisent pas et ils ne signent pas !
C’est aussi simple que çà !
Quant aux contrats d’édition, à nouveau très largement commentés, ces derniers sont visés par les deux parties me semble-t’il avant signature ?
Personne ne met le couteau sous la gorge de l’auteur pour signer un document qui ne respecterait pas ses aspirations ni même, plus grave, ses droits !
Et si un « éditeur véreux » venaient à « trafiquer » le-dit contrat après coup, il me semble à nouveau que la France est un Etat de Droits (en tout cas jusqu’ici !) et qu’il existe de ce fait des recours ?!
Donc quel besoin de tirer sur cette communauté du livre, du mot et du verbe, toujours présente malgré les difficultés du secteur ?!
Attaquons-nous plutôt aux Thénardier de la distribution, saignant à blanc toujours un peu plus petits éditeurs et par la même auteurs ! Vous voyez de qui je veux parler ? Leur nom commence par un A et se termine par MAZON !

Donc, pour ma part, les Editions Vérone font le job, et ils le font bien !
Tellement bien que je m’apprête à publier mon second « pamphlet » chez eux !
Pas d’arnaque chez Vérone !
Si les termes du contrat ne me convenaient pas, comptez sur moi pour ne pas avoir fait preuve de masochisme et pour avoir pris mes jambes à mon cou à la vitesse d’une sténo-dactylo en plein labeur !
Donc Messieurs-Dames de la Sainte Inquisition littéraire : balayez d’abord devant votre porte, achetez vous une conscience, une éthique, un peu de talent (çà ne se trouve pas sous le sabot d’un cheval !) et tournez 7 fois vos doigts au-dessus de votre clavier avant d’aller mettre des insanités sur la Sainte Toile, seule arène prête à accueillir vos inepties et inconsistances !
JE RECOMMANDE LES EDITIONS VERONE, UN POINT C’est TOUT !

Pour voir d’autres avis sur les éditions Vérone :http://www.avis-editions-verone.fr

One Comment

  1. Heracles9 octobre 2015 at 8 h 17 min

    Je suis tout à fait d’accord avec vous et votre avis sur les Editions Vérone, personnellement en tant qu’auteur je n’ai rien à leur reprocher.
    Heracles : http://auteurlibre.blog.free.fr/

Suivez nous
Articles récents
  • « Temps fixe », de David G.F. Kapell
  • « Le mouroir aux alouettes », de Virginie Lauby
  • « Ad Unum », de Didier Fossey
  • Les Editions Vérone vraie alternative aux maisons d’éditions traditionnelles